Encyclopedie multimedia de la Shoah

SOMMAIRE IMPRIMER

   
United States Holocaust Memorial Museum
  Vue du camp de concentration de Jasenovac en Croatie. Jasenovac, Yougoslavie, 1941-1942.
Autres photographies
  JASENOVAC  

 

La camp de Jasenovac était constitué de cinq sites de détention créés entre août 1941 et février 1942 par les autorités de l'Etat indépendant de Croatie. La création cet Etat avait été proclamée par le mouvement fasciste et séparatiste croate des Oustachis le 10 avril 1941 ; cet Etat fut créé lorsque les membres de l'Axe (Allemagne, Italie, Hongrie et Bulgarie) démembrèrent l'Etat yougoslave.

A la fin du mois d'août 1941, les autorités croates créèrent les deux premiers sites du complexe de Jasenovac : Krapje et Brocica, à 100 kilomètres au Sud de Zagreb. Ces deux camps furent fermés quatre mois plus tard. Les trois autres camps du complexe étaient : Ciglana, créé en novembre 1941 et démantelé en avril 1945 ; Kozara, créé en février 1942 et démantelé en avril 1945 ; et Stara Gradiska, qui avait été un centre indépendant de détention pour prisonniers politiques depuis l'été 1941 et qui fut transformé en camp de concentration pour femmes pendant l'hiver 1942.

 

 
Principaux camps nazis et de l'Axe en Europe du Sud
Autres cartes

Ces camps étaient gardés par la police politique croate et le personnel de la milice oustachi, une organisation paramilitaire du régime.

Les conditions de détention dans les camps de Jasenovac étaient terribles. Les prisonniers ne recevaient que très peu de nourriture. Les installations sanitaires et les abris étaient totalement inadaptés.Les gardes oustachis terrorisaient, torturaient et assassinaient les prisonniers avec une incroyable cruauté.

 

   
Jovanka était l'un des six enfants d'une famille serbe orthodoxe qui ...
Les témoignages
 
 

 

Entre la création du camp en 1941 et son évacuation en avril 1945, des dizaines de milliers de personnes furent assassinées à Jasenovac. Parmi les victimes, il y eut entre 20 000 et 25 000 Juifs, dont la plupart mourut avant août 1942, lorque commencèrent les déportations des Juifs croates vers Auschwitz. Il y eut en tout entre 60 000 et 80 000 victimes dans le camp. Les autorités croates assassinèrent au moins 250 000 résidents serbes de Croatie et de Bosnie entre 1941 et 1943 ; des dizaines de milliers d'entre eux furent assassinées ou moururent à Jasenovac. Les autorités croates déportèrent les Juifs de tout le pays à Jasenovac et abattirent la plupart d'entre eux dans les camps d'extermination voisins de Granik et Gradina. Les Juifs qui possédaient des qualifications ou une formation dont les Croates avaient besoin étaient épargnés. Les médecins, les électriciens, les charpentiers et les tailleurs juifs, entre autres, furent mis au travail forcé dans des ateliers. Pendant l'été 1942 et en mars 1943, la plupart des Juifs croates qui restaient (environ 7 000 au total) fut raflée par les autorités croates et déportée à Auschwitz-Birkenau, situé en Pologne sous occupation allemande.

 

 

Alors que des unités de partisans sous le commandement du dirigeant communiste Joseph Tito approchaient de Jasenovac à la fin du mois d'avril 1945, plusieurs centaines de prisonniers se révoltèrent contre les gardes oustachis. Bon nombre des prisonniers furent tués ; un petit nombre parvint à s'échapper. Les gardes oustachis assassinèrent les prisonniers survivants avant de démanteler les trois derniers camps de Jasenovac à la fin avril. Les partisans yougoslaves s'emparèrent de Jasenovac au début du mois de mai 1945.

 


Articles en Anglais

 
Jasenovac
 


Copyright © United States Holocaust Memorial Museum, Washington, D.C.
Translation Copyright © Mémorial de la Shoah, Paris, France