Encyclopedie multimedia de la Shoah

SOMMAIRE IMPRIMER

   
United Nations Archives and Records Management Section
  Un assistant social de l’UNRRA (Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction) aide des orphelins juifs polonais en route pour la France et la Belgique. Prague, Tchécoslovaquie, probablement en 1946.
Autres photographies
  L'ADMINISTRATION DES NATIONS UNIES POUR LE SECOURS ET LA RÉHABILITATION  

 

L’UNRRA (United Nations Relief and Rehabilitation Administration - Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction) fut créée lors de la conférence qui se tint à la Maison Blanche, le 9 novembre 1943. 44 nations y furent représentées. L'UNRRA avait pour mission de fournir une assistance économique aux nations européennes après la Seconde Guerre mondiale, de rapatrier et d’aider les réfugiés qui passeraient sous contrôle des Alliés. Le gouvernement des Etats-Unis finança près de la moitié du budget de l’UNRRA.

Durant les quatre années de son existence, l’organisation, placée sous l’autorité du SHAEF en Europe (Supreme Headquarters of the Allied Expeditionary Forces - Commandant Suprême des Forces Expéditionnaires Alliées), fut dirigée par trois Américains. Son premier directeur général fut Herbert Lehman, ancien gouverneur de l’état de New York. Fiorello La Guardia, ancien maire de la ville de New York, lui succéda en mars 1946 et fut lui-même remplacé par le général Lowell Ward, au début de 1947.

 

 

En 1945, l’UNRRA aida au rapatriement de plusieurs millions de réfugiés et s’occupa de plusieurs centaines de camps de personnes déplacées en Allemagne, en Italie et en Autriche. Elle fournit une assistance sanitaire et sociale aux personnes déplacées, ainsi qu’une formation professionnelle. Elle administra le travail de 23 organisations caritatives bénévoles, notamment le Joint (Joint Distribution Committee), l’ORT (l'Organisation Reconstruction Travail) et la HIAS (Hebrew Immigrant Aid Society - la Société d'aide aux immigrants juifs). Fin 1945, les camps de personnes déplacées reçurent davantage d’autonomie, les associations bénévoles oeuvrant de façon indépendante. L’UNRRA continua à être l’employeur principal des personnes déplacées.

Les efforts de secours, considérables et de longue durée, épuisèrent les caisses de l’organisation et, en 1947, le relais fut pris par l’I.R.O. (International Refugiee Organization - l'organisation internationale pour les réfugiés). Cette nouvelle entité prit en charge 643 000 personnes déplacées en 1948.

 


Articles en Anglais

 
United Nations Relief and Rehabilitation Administration
 


Copyright © United States Holocaust Memorial Museum, Washington, D.C.
Translation Copyright © Mémorial de la Shoah, Paris, France